Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette page est consacrée aux hommes et aux femmes qui font vivre le territoire. Chefs d'entreprise, agriculteurs, artisans... chaque portrait met en valeur à travers l'image un travail quotidien qui fait la richesse de la vallée du Thoré (Tarn).

 

L'entreprise Codico à Saint-Amans-Valtoret

En 1975, Mr Chabbert crée la société CODICO sur la commune de ST AMANS VALTORET. Vingt ans plus tard, en 1995, les dirigeants actuels Dominique SENES et Yves BIENES rachètent la société et donnent une nouvelle orientation en développant la gamme BAB'IN pour le secteur spécialisé et TONIVET pour le secteur véterinaire..

Etant implanté dans une région gastronomique, ils ont l'idée de s'appuyer sur la spécialité locale: le canard. Ainsi les produits sont-ils élaborés à base de protéines de canard déshydratées; la graisse servant à l'enrobage. En 2004, l'entreprise a reçu le prix régional Midi-Pyrénées de la qualité décerné par le mouvement français. En juin 2013, l’entreprise a reçu le prix Export Midi-Pyrénées Marco Polo, ce qui va lui permettre un développement à l’étranger.

Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs

 "Les toiles de la montagne noire " à Labastide-Rouairoux

 

Depuis 2009, les Toiles de la Montagne Noire s'emploie avec Sartiss pour fournir à ses clients des tissus à l'ancienne hérités du savoir-faire textile tarnais.

Le magasin, à Labastide-Rouairoux , propose un large choix tissus naturels : linge de maison, de cuisine et toiles. L’intégralité du processus de fabrication de ces tissus est situé dans le Tarn : laine des moutons de Lacaune, fils provenant de Brassac et fabrication à Graulhet et Labastide-Rouairoux, qui sont également des points de vente. Aucun produit chimique n’est ajouté à la fabrication, afin de garantir une qualité solide et durable.

Vous ne manquerez pas de découvrir aussi dans le magasin de Labastide-Rouairoux, une superbe collection de tapisseries anciennes.

Bonne visite !

 

La Briqueterie Bouisset

 

La briqueterie Bouisset , à Albine , propose depuis 1878 un savoir faire reconnu dans l’art des terres cuites, alliant la maitrise des techniques ancestrales aux technologies les plus modernes. Nous sommes allés à la rencontre de son dirigeant, Alain Bouisset, pour lui poser quelques questions.

 

Quelles sont les origines de la briqueterie ?

La briqueterie Bouisset a été créée en 1878. A l’origine, l’emplacement d’une briqueterie est lié à la présence d’argile et de bois, nécessaire à la cuisson de la terre. Depuis le gaz a remplacé le bois.

Aujourd’hui, nous sommes la cinquième génération de Bouisset à diriger cette entreprise familiale, qui compte 18 employés.

 

D’où provient la matière que vous utilisez pour la fabrication ?

Le gisement d’argile est à 300m de l’usine. La terre ici est un mélange d’argile rouge et de grès réfractaire. Ces deux argiles nous permettent de réaliser des mélanges pour des cuissons à haute température, ce qui assure la résistance du produit.

Nous achetons aussi un peu d’argile ailleurs, en Sologne par exemple, pour avoir des couleurs différentes

 

Quels produits fabriquez-vous ?

Avant les années 1960, il y avait dans le Tarn une trentaine de briqueteries qui produisaient des tuiles et des briques pour le marché local. Elles ont peu à peu disparues face à la montée de grandes entreprises, aux capacités de production importante.

Afin de faire face à la concurrence, la briqueterie Bouisset a développé une gamme de produits divers et spécifiques. Aujourd’hui, nous fabriquons aussi bien des briques et des tuiles, de tailles diverses, que des objets de décoration.

Sollicitée par les Monuments Historiques, la briqueterie s’est également dirigée vers la fabrication de produits moulés mains destinés à la restauration. Ceux-ci sont visuellement semblables à ceux qu’ils remplacent mais davantage résistants.

Nous créons également des produits de décoration de jardin, faits main. Ces derniers sont patinés et vieillis afin que leur rendu soit digne d'une poterie ayant traversé les siècles.

Nous travaillons parfois sur commande pour des objets spécifiques. Récemment, la ville d’Albi nous a demandé de créer de petites briques montées en porte-clés, afin de valoriser les savoir-faire de la région.

 

Quelles sont vos techniques de production ?

Nous maitrisons plusieurs méthodes de fabrication, dont certaines très anciennes : estampage (nb : utilisation d’un moule en plâtre pour les motifs), tournage, coulage, faïence, émaillage...

Nos artisans continuent de travailler à la main sur certains types de productions. Chacun de nos maîtres potiers a son tour de main, qui est comme une signature. Nous avons également développé une technique particulière de poterie, dite à la corde. La poterie à la corde nous vient d’un potier du sud de la France du début du XXème siècle. La jarre est façonnée à la main sur un tour. A l’intérieur de celle-ci, une corde enroulée autour de linteaux de bois lui donne sa forme et la soutient pendant le séchage (voir photo). Nous privilégions la qualité à la quantité : seulement trois poteries à la corde sortent de nos ateliers chaque jour.

Nous possédons également un atelier de recherche, où nos artisans travaillent sur les techniques de production. Ils y étudient les moules, la matière, les couleurs...Nous avons par exemple développé une technique de patine unique, dont nous gardons le secret précieusement.

 

Sollicités par les Monuments Historiques, vous- avez travaillé sur de prestigieux chantiers pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Notre savoir-faire, acquis grâce à plus d’un siècle de fabrications de terre cuite, nous a permis de répondre aux exigences des Bâtiments de France et d’acquérir de la notoriété dans le domaine de la restauration. A partir d’un échantillon de matière nous pouvons faire un produit de même aspect esthétique et plus résistant, grâce à l’avancée des techniques.

Récemment, nous avons travaillé sur la restauration du toit du Palais des Arts de Marseille. Nous avons recréé à l’identique les tuiles romaines d’origine, en prenant en compte les normes de construction actuelles.

Le toit de la Banque de France a Marseille, celui de l’Observatoire de Nice, ou encore du palais princier de Monaco font également partie de nos réalisations.

 

http://terres-albine.com/

Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir
Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir

Visite de l'entreprise Terres d'Albine par © DLF Le Pressoir

Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT
Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT

Terres d'Albine, ©Marie Le Poulain, CCHVT

Profession : Matelassier 

Jean Rouanet s’est installé dans une ancienne usine de délainage, à l’entrée de Saint-Amans-Valtoret . Ancien ouvrier, il s’est reconverti depuis une vingtaine d’années dans la fabrication manuelle et dans la réfection de matelas en laine.

De la matière première au bon lit douillet, il y a plusieurs étapes de fabrication, que Jean Rouanet nous a présenté :

- D’abord, la laine est triée. On ne conserve que la meilleure partie.

- Elle est ensuite envoyée en Haute Loire pour être lavée dans des machines spéciales.

- La laine revient à Saint-Amans, chez Jean Rouanet, où elle est cardée (on peigne les fibre et on enlève la poussière)

- Vient ensuite le travail manuel de confection : tissage, remplissage de la toile, et le matelas est refermé. Et voilà le travail !

 

 

Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs

Société Européenne de Bois : « le bois pour racines »

 

Des idées et de la ressource : deux éléments qui ont permis à la famille Chabbert de fonder  il y a 30 ans, la Société Européenne de Bois (SEB). A Bout-du-Pont-de-l’Arn, où elle est implantée, la SEB exploite et transforme le bois de la Montagne Noire. L’entreprise a su s’adapter à la demande et se développer sur le marché français et international.

Partant du constat que le bois de la région se destinait surtout à la papeterie, la famille Chabbert, alors propriétaire d’une exploitation agricole, décide d’utiliser la ressource pour créer d’autres produits. C’est ainsi, qu'en 1983, naît la Société Européenne de Bois, communément appelée ici « la scierie Chabbert ».

Aujourd’hui, les fils des fondateurs, Michel et Jean-Marc Chabbert, poursuivent l’aventure, aidés de leurs 19 employés. « Nous sommes nés dans le bois, nous avons donc  naturellement continué ce que  nos parents ont commencé » explique Jean-Marc.

Implantée sur la commune de Bout-du-Pont-De-l’Arn, la SEB bénéficie de la proximité avec la matière première. La société s’articule autour de deux activités : l’exploitation forestière et la transformation du bois.

Au fil du temps, la SEB a su se moderniser et s’adapter à la demande. Depuis quelques années la scierie s’est spécialisée dans le montage de palettes pour répondre aux besoins des industriels locaux. Depuis peu, la SEB s’est lancée dans la commercialisation de granules de bois sur son site, fabriqués à partir de la sciure. Les produits de l’entreprise se destinent tant au marché français qu’étranger, qui représente 50% de la clientèle.

Afin d’accroître sa capacité de production, l’entreprise a acquis de nouvelles machines industrielles avec le soutien de l’Union Européenne, en 2007 et 2010. Des investissements qui  ont portés leurs fruits  puisque le volume de bois traité par la scierie a été multiplié par sept par rapport à 2006. La Société Européenne de Bois souhaite encore gagner en performance dans les années à venir, c’est tout le mal qu’on leur souhaite !

Marie Le Poulain

Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès
Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès

Société Européenne de Bois, scierie Chabbert, ©CCHVT, Marie Le Poulain, Virginie Houlès

Michèle et Vincent Thiery vous accueillent depuis 1993 dans leur ferme de Bonnavenc à Saint-Amans-Valtoret. Ils proposent diverses produits laitiers, élaborés sur place grâce à leurs douze vaches. Fromage, yaourts, lait...régalez-vous ! La ferme est ouverte le vendredi de 9h à 19h et le matin du lundi au samedi. Renseignements : ferme de bonnavenc : 0563984605 vincent.thiery@wanadoo.fr. Michèle et Vincent Thiery vous accueillent depuis 1993 dans leur ferme de Bonnavenc à Saint-Amans-Valtoret. Ils proposent diverses produits laitiers, élaborés sur place grâce à leurs douze vaches. Fromage, yaourts, lait...régalez-vous ! La ferme est ouverte le vendredi de 9h à 19h et le matin du lundi au samedi. Renseignements : ferme de bonnavenc : 0563984605 vincent.thiery@wanadoo.fr

Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs
Portraits d'entrepreneurs

Partager cet article

Repost 0